La maroquinerie française : une filière d’exception

Fer de lance de l’industrie du luxe, la maroquinerie française est le secteur porteur de toute une économie. Reconnue dans le monde entier pour sa créativité et son savoir-faire unique, elle se compose tout autant des grandes maisons du luxe que d’artisans, de PME etc… En chiffre la maroquinerie française pèse à elle seule plus de 6 milliards d’euros. Cet engouement international pour le haut de gamme permet à ce secteur de garder une forte croissance économique. De plus, elle est l’image par excellence du raffinement à la française.

Une élégance made in France

Maroquinerie française

Extrêmement créative, cette filière se trouve à la pointe du design en mariant avec subtilité tradition et modernité. Issue d’une longue tradition, la maroquinerie française est non seulement le fer de lance du luxe mais aussi de la mode. Elle incarne tout un savoir-faire hérité d’une longue lignée d’artisans créateurs. Profession d’excellence, elle continue aujourd’hui encore à rayonner dans le monde entier grâce à de grandes maisons du luxe mais aussi à des PME et à de nombreux petits ateliers. Cela représente sur le territoire plus de 21 000 salariés, des centaines d’entreprises et un chiffre d’affaire pour ce secteur de plus de 6 milliards d’euros. Passionnante, créative, audacieuse, raffinée… la maroquinerie française se réinvente sans cesse et s’affranchit des codes d’une mode en quête continuelle.

Un esprit d’exigence

La maroquinerie artisanale est un métier exigeant fait de gestes minutieux. Le cousu main représente toute cette excellence qui fait le raffinement de ces grandes marques du luxe telles que entre autres Masha Keja. Cette maison haut de gamme a remis au goût du jour une ancienne technique datant du XVIe siècle appelée la cannetille. Cette broderie faite de fils de métal réalisée entièrement à la main représente le summum de l’élégance made in France. Urbaines, ces collections oscillent entre une tradition assumée et une modernité revendiquée.