Quels bijoux tendance porter cet été ?

Cet été le bijou tendance se veut ostentatoire. Il se revendique et s’arbore fièrement quelle que soit votre tenue. En mode XXL ce sont des chaines imposantes, des breloques affriolantes, des ras du cou majestueux… Offrez-vous parmi un grand choix de modèle, le bijou qui saura révéler toute votre personnalité. Une bague, un bracelet, des boucles d’oreilles ou encore un collier, le bijou s’orne de mille fantaisies. Décliné dans différents styles, il se porte au quotidien ou pour une occasion particulière.

Des bijoux puissants

Bracelet pierres

Ils s’accordent avec tous les styles, classique, bohème, chic, ethnique, streetwear… Le bijou se veut accessoire ornemental qui va apporter véritablement un plus à un look. Il peut venir asseoir un style comme jouer sur les contrastes. Il est immanquablement cet objet tendance à porter au quotidien ou pour un évènement particulier. Pour cet été le mot d’ordre est « Osez ! ». Partout dans les magazines de mode, sur les podiums… les mannequins s’affichent avec des bijoux démesurés et ostentatoires de quoi faire pâlir de jalousie tous les rapeurs du monde entier. C’est ainsi que la femme avec des chaines imposantes, une superposition de colliers, des bagues gigantesques, des boucles d’oreilles asymétriques et des bracelets manchettes extra larges va se parer cet été. Le règne d’un féminin qui s’assume où l’extravagance n’a quasi pas de limite.

Une féminité assumée

Aujourd’hui plus que jamais la femme ose vivre pleinement sa féminité. Et cela passe aussi par ce choix d’afficher des parures qui se remarquent et qui ne laissent pas indifférent. La femme se révèle ainsi avec des bijoux intemporels qui s’inscrivent dans une continuité. Cette saison la femme s’épanouit dans son entièreté et met en exergue tous ses atours. Le bijou s’orne de breloques en tout genre, de fantaisies, de pierres… pour une parade grandiloquente où le féminin est honorée. Vous offrir ou offrir un tel bijou c’est tout simplement inviter le merveilleux dans votre quotidien.