régime alimentaire
régime alimentaire

Régime hyperprotéiné : qu’en est-il sur la perte de poids ?

Considérées comme la reine incontestée des nutriments, les protéines fournissent les éléments constitutifs des enzymes et des hormones, permettant ainsi aux cellules nerveuses et cérébrales de communiquer efficacement entre elles. Elles contribuent de ce fait à la réparation et à la croissance des tissus musculaires. Chaque cellule de l’organisme contient des protéines, sans elles la vie ne pourrait être. Voilà pourquoi le régime hyperprotéiné est incontestablement le régime diététique tendance de ces dernières années.

Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Il circule aujourd’hui de nombreuses fausses idées sur le régime hyperprotéiné. Alors pour en savoir plus sur ce régime qui a pourtant fait ses preuves, lisez cet article et faites-vous votre propre opinion sur le sujet.

Voici quelques-unes des idées fausses les plus courantes sur l’apport en protéines alimentaires.

Les régimes hyperprotéinés font-ils grossir ?

Boisson hyperprotéinée
Boisson hyperprotéinée cacao

Il ne fait aucun doute qu’un excès de protéines fait grossir, mais il en va de même pour un excès de calories provenant de glucides ou de graisses. La prise de poids est régie par la loi de la thermodynamique : si vous consommez plus de calories que vous n’en dépensez, vous prenez du poids. Ce n’est donc pas la protéine elle-même qui provoque la prise de poids mais bien l’excès de calories. En résumé peu importe ce que vous mangez, vous prendrez du poids dès lors que vous mangez trop.

Si vous deviez manger un repas contenant uniquement des protéines, des glucides ou des lipides, un repas avec des protéines entraînerait quoi qu’il en soit le moins de prise de poids. Un grand pourcentage des calories contenues dans les protéines est brûlé durant le processus de digestion. C’est ce qu’on appelle l’effet thermique des aliments. Les protéines ont l’effet thermique le plus élevé de tous les macronutriments : elles brûlent environ 25 % des calories consommées. En comparaison, seulement 15 % des calories provenant des glucides sont brûlés pendant la digestion car les graisses n’ont pratiquement aucun effet thermique. Par ailleurs sachez qu’un régime riche en protéines est moins susceptible de provoquer un dépôt de graisse qu’un régime riche en glucides ou en graisses.

Contrairement aux glucides, les protéines ne provoquent pas de réponse insulinique importante d’autant que l’insuline est une hormone de stockage. Bien que sa principale fonction soit de neutraliser la glycémie, il est également responsable du transport des graisses vers les adipocytes (cellules graisseuses). Lorsque des glucides sont consommés, le pancréas sécrète de l’insuline pour éliminer le glucose de la circulation. Selon la quantité et le type de glucides consommés, le taux d’insuline peut fluctuer de façon importante, ce qui augmente la probabilité d’accumulation de graisses. L’effet des protéines sur la sécrétion d’insuline étant négligeable, le risque d’accumulation de graisse est plus faible.

En outre, la consommation de protéines tend à augmenter la production de glucagon, une hormone qui contrecarre l’effet de l’insuline. Comme l’une des principales fonctions du glucagon est de signaler à l’organisme qu’il doit brûler les graisses comme carburant, il favorise la perte de graisse plutôt que la prise de graisse.

Les régimes hyperprotéinés sont-ils mauvais pour les reins ?

Pendant la digestion, les protéines sont décomposées en acides aminés individuels. Le sous-produit de ce processus est la production d’ammoniac, une substance toxique pour l’organisme. L’ammoniac est rapidement transformé en urée, une substance relativement non toxique qui est excrétée par les reins.

En théorie, une forte accumulation d’urée peut surcharger les reins et les empêcher de remplir leurs fonctions vitales si vous souffrez d’un problème rénal. C’est pourquoi avant de démarrer un régime quel qu’il soit il est préférable de consulter votre médecin. Ce dernier sera en mesure de vous dire si par exemple votre santé vous permet d’entamer un régime alimentaire ou non.