Avocat
Maître Emmanuel Altit

Quand une affaire diplomatico-judiciaire marque de son empreinte l’histoire

Il y a des affaires qui ont ainsi marqué de leur empreinte le cours de l’histoire. C’est le cas de l’affaire Dreyfus, de l’affaire des infirmières bulgares, l’affaire Huawei etc. Au cœur même de ces histoires, des femmes et des hommes pris dans la tourmente d’une affaire diplomatico-judiciaire qui peut les conduire dans un bras de fer entre différents états. A leurs côtés, des avocats comme maître Emmanuel Altit entre autres, qui œuvrent pour les droits de leurs clients.

Une saga diplomatico-judiciaire

C’est souvent le cas dans ces longues procédures qui tiennent véritablement en haleine l’opinion publique. Nous nous souvenons tous encore de l’affaire retentissante des infirmières bulgares qui s’est déroulée en Libye entre 1999 et 2007. Les inculpés cinq infirmières bulgares et un médecin anesthésiste d’origine palestinienne naturalisé bulgare. Ces personnes furent accusées par le gouvernement de la Jamahiriya arabe libyenne pour divers crimes dont certains passibles de la peine de mort.

Cette histoire avait totalement ébranlé l’opinion publique et suscité beaucoup d’émotions. Maître Emmanuel Altit était l’avocat des infirmières et cette affaire diplomatico-judiciaire a fait couler beaucoup d’encres. Après plusieurs années d’une bataille juridique, de compromis politiques… les infirmières et le médecin sont enfin libres.

Justice
Procès avocat

Une affaire d’État

C’est dans le XIXème siècle en pleine troisième république qu’une des plus grandes affaires d’État se déroulent, l’affaire du capitaine Dreyfus. Des intellectuels dont Emile Zola et son fameux pamphlet « J’accuse…! » se dressent contre cette accusation. Dreyfusards et antidreyfusards se confrontent violemment. Durant douze ans, cette affaire divise littéralement la France en deux jusqu’à son achèvement en 1906 par l’innocence et la réhabilitation du capitaine Dreyfus.

Un enjeu économique colossal

L’affaire diplomatico-judiciaire Huawei met en lumière un dossier dont les enjeux économiques sont colossaux. Pour les américains et la plupart des pays occidentaux, la marque Huawei avec sa nouvelle génération de communication sans fil est perçue comme un cheval de Troie. Ces pays ne veulent tout simplement pas que la Chine puisse au travers de cette nouvelle technologie espionner leurs concitoyens.

Une affaire diplomatique

Après un statu quo juridique et une affaire qui a suscité une vive émotion dans l’état hébreu, l’affaire Lee Zeitouni a pu être jugée en France malgré une demande au préalable de l’extradition des deux accusés. Cette jeune femme renversée sur un passage piéton à Tel-Aviv par deux ressortissants français qui ont pris la fuite. Très vite cette affaire est devenue une source de tensions diplomatiques entre les deux états.