Japon : quels sont ses spécialités culinaires les moins connues ?

Le Japon est connu pour ses spécialités culinaires savoureuses, dont certaines sont reconnues à l’échelle internationale. L’un des plats les plus populaires est le sushi, un mets à base de riz assaisonné et de poisson cru.

Mais la gastronomie japonaise est bien plus que du sushi. Il existe des dizaines de plats japonais méconnus, qui constituent un repas exquis et sont l’expression de la culture gastronomique riche et complexe du pays. Découvrons ensemble quelques-unes des spécialités moins connues du Japon :

Kabayaki : un plat succulent à base de poisson

Kabayaki est un plat populaire au Japon. Il se compose de poisson brodé, habituellement de l’anguille, qui est cuit à la vapeur ou grillé, puis mariné dans un mélange sucré-salé et servi sur un lit de riz.

Karaage : un plat facile à préparer

Le karaage est une forme de friture japonaise simple à préparer et très savoureuse. Il se compose de morceaux de poulet mariné dans une sauce soja, de gingembre, d’ail et d’assaisonnements japonais, puis recouvert d’une croûte croquante et frit dans de l’huile chaude. Servie avec du son d’avoine, du sel et du citron, cette spécialité est un moyen rapide et délicieux de rassembler tous vos invités autour de la table.

Lire  Comment choisir son materiel professionnel de restauration ?

Kaki-no-Tane : des saveurs salées et piquantes

Le Kaki-no-Tane est un mélange de grains de riz et de fèves sautés à la poêle, puis assaisonnés d’un mélange de poivrons doux, de vinaigre, de sauce soja et de sel. Ces saveurs salées et piquantes font de ce mélange une excellente option entre les plats principaux ou un plat de fin de repas à partager avec des amis.

Tsukemono : une entrée pleine de saveurs

Des légumes marinés, le tsukemono est un mélange varié élaboré à partir de légumes fermentés au sel et à la sauce soja. Ces plats sont traditionnellement consommés à l’apéritif, mais peuvent également être servis en accompagnement de plats plus complexes. Leur saveur forte et complexe ajoute une touche supplémentaire à n’importe quelle occasion.

Edomae sushi : un mélange de saveurs classique

Le Edomae sushi est l’une des spécialités les plus populaires du Japon, mais il est rarement servi en dehors du Japon. Ce plat de sushi typiquement traditionnel se compose de riz sauté à la poêle et de poisson cru et frais. Servi avec les sauces et les assaisonnements traditionnels, le Edomae sushi est un mélange classique et délicieux de saveurs.

Feuilles de nori ou Kizami Nori : une délicatesse salée

Les feuilles de nori ne vont pas de pair avec le sushi traditionnel, mais sont un délicieux accompagnement au repas. Les feuilles de nori sont des algues séchées roulées et assaisonnées, et peuvent être consommées seules ou mélangées à des légumes ou des produits laitiers. Leur saveur salée et terreuse peut ajouter une touche de couleur et de saveur à n’importe quel repas.

Lire  Comment préparer le thé yerba maté ?

En résumé, le Japon regorge de délicieuses spécialités culinaires moins connues. Que vous optiez pour un plat léger pour l’apéritif, des légumes marinés au tsukemono, des poissons cuits à la vapeur au kabayaki, du poulet frite au karaage, un mélange de grains de riz et de fèves au kaki-no-tane, ou un mélange délicieux de riz, de poisson cru et de sauces et assaisonnements au edomae sushi, vous êtes sûr de trouver un repas satisfaisant qui ravira vos invités !

Hélène Bussy

Avec ce blog, je m'exerce sur la découverte du métier délicat de la rédaction web. Je taquine donc des sujets divers et variés en espérant ne pas dire trop de bêtises ! Si vous voyez de grosses erreurs, merci de me le signaler en commentaire !

Suivant

porc effiloché : comment le cuisiner ?

Précédent

Comment préparer le thé yerba maté ?

Nouveautés : Gastronomie