Comment soigner une constipation occasionnelle ?

constipation occasionnelle

La constipation, affection très courante, entraine des douleurs, des crampes et des ballonnements abdominaux. Elle est liée à divers facteurs et ses causes sont multiples. L’alimentation et l’hygiène de vie participent grandement à sa survenue. Il est impératif de la traiter rapidement car elle peut se chroniciser et occasionner des pathologies beaucoup plus graves comme la maladie de Crohn, une occlusion intestinale, une recto-colite hémorragique. En lisant cet article vous découvrirez comment traiter une constipation occasionnelle en respectant certaines recommandations basiques et en prenant un laxatif stimulant comme du Chlorumagène.

Les symptômes de la constipation

Votre médecin posera le diagnostic de constipation après avoir considéré la fréquence de vos défécations. Celle-ci varie d’une personne à une autre de 3 fois par jour à 3 fois par semaine. En dessous de 3 selles par semaine, chez un individu adulte, le diagnostic de constipation est à envisager et d’autant plus si elles sont trop dures pour être aisément évacuées. Votre médecin prendra également en compte la présence de douleurs et d’une difficulté à évacuer vos selles. Ces symptômes, ainsi que la présence de flatulences, de ballonnements abdominaux, de crampes et parfois de fièvre sont généralement des troubles liés à un mauvais transit intestinal.

Les causes et les facteurs favorisant la constipation

Les principales causes de la constipation sont liées généralement à deux mécanismes. L’un a trait à ce que les spécialistes nomment « une paresse » qui intervient au niveau du gros intestin. Cet organe par ses contractions, a pour mission d’acheminer les selles vers le rectum. Lors d’une constipation, les contractions sont soit insuffisantes, soient absentes.

Le desséchement des selles est l’autre cause de la constipation. Les matières fécales doivent être régulièrement et suffisamment hydratées naturellement grâce à une alimentation équilibrée ou à la consommation de certains aliments comme des pruneaux. La paroi du colon se charge d’absorber l’eau des selles. Si elles sont mal hydratées, leur passage dans le gros intestin est alors difficile, voire impossible. Leur évacuation est très perturbée et douloureuse.

Traiter une constipation occasionnelle avec des laxatifs

La pratique de la marche, la consommation de fibres, une plus importante hydratation et ne pas se retenir d’aller au toilettes sont des préconisations essentielles. Mais parfois, le recours aux laxatifs est inévitable pour un soulagement rapide (de 1 à 3 jours). La prise de  chlorumagene, un laxatif doux et stimulant à base d’hydroxyde de magnésium est très souvent recommandé. Ce médicament est efficace pour lutter contre la constipation occasionnelle. Il est vendu sans ordonnance.